L’emploi des seniors, un engagement toujours plus important pour BNP Paribas

Très impliqué dans la lutte contre toutes les formes de discrimination, le groupe bancaire BNP Paribas s’engage, aujourd’hui, encore plus fortement, en faveur de l’emploi des seniors, par la signature d’un accord d’entreprise, intervenue au mois de juillet dernier et qui doit entrer en application dès le 1er janvier prochain.

Le maintien des seniors doit passer par une évolution professionnelle constante selon BNP Paribas

Conscient du rôle qu’il tient dans la motivation de ses collaborateurs, le groupe bancaire s’est donc engagé, conformément aux articles L. 138-24 à 27 et R. 138-25 à 28 du Code de la Sécurité Sociale, à veiller au respect des trois grands principes que sont l’anticipation de l’évolution des carrières professionnelles, le développement des compétences et l’accès à l’information, ainsi que l’amélioration des conditions de travail et la prévention des situations de pénibilité.

D’autres engagements concernant le recrutement des seniors, mais aussi la transmission des savoirs, le développement du tutorat, ainsi que l’aménagement des fins de carrière, ont aussi été pris par BNP Paribas dans cet accord, ce qui lui laisse donc différents axes précis à suivre, pour pouvoir répondre à l’ensemble de ces exigences.

La gestion de carrière des seniors et la transition avec la retraite, deux points que BNP Paribas souhaite encore améliorer

Souhaitant, tout d’abord, mettre en place, d’ici à 2015, un entretien de carrière destinée aux 45 ans et plus, c’est aussi au niveau de la formation que le groupe entend agir, avec un taux d’accès porté, pour les seniors, à un chiffre aussi élevé que celui des plus de 35 ans, des dispositifs spécifiques devant également venir compléter cela, pour améliorer notamment l’adaptation au changement, la maîtrise de l’outil informatique et le développement personnel.

En termes de mobilité, l’objectif d’un taux annuel de 15 % pour les 50 ans et plus est aussi visé, tandis que les actions préventives de santé, ainsi que l’amélioration des conditions de travail, seront également renforcées par la mise en place d’un suivi médical pour les plus de 55 ans.

À l’approche du départ à la retraite, dans les 6 à 12 mois qui précèdent, les collaborateurs seront invités à des réunions collectives organisées par le service Action Sociale France et des dispositifs de temps partiel leur seront proposés, le premier à 80 % hebdomadaire pour un maximum de deux années et le second à 60 % annuel sur les 12 derniers mois d’activité.

Des objectifs concrets tout à fait adaptés aux possibilités de BNP Paribas

Plus que l’embauche, même si cela se révèle être également un élément important pour le groupe, le maintien des seniors reste la priorité, celui-ci apparaissant, en effet, dans la politique développée par BNP Paribas, comme un gage de qualité, les collaborateurs, qui peuvent suivre une carrière évolutive se sentant, en effet, davantage impliqués dans la réussite de leur employeur, raison pour laquelle BNP Paribas compte, sans doute, aujourd’hui, dans ses rangs, 47,5 % de 45 ans et plus, avec une diminution toutefois des 45-54 ans, qui représentent 25,6 %, contrebalancée par la hausse des plus de 55 ans, désormais, à 22 %.

D'autre articles sur cette banque

Aucun articles