Les Français gèrent de plus en plus leurs comptes en ligne

Si la vente par Internet a suscité quelques craintes à ses débuts, notamment au niveau des transactions par carte bancaire, celles-ci sont désormais bien loin ; les consommateurs sont, en effet, de plus en plus nombreux à opter pour ce type de commerce et osent même, aujourd’hui, gérer leurs comptes en ligne.

La quasi-totalité des français, plus de 90 % d’entre eux, pour être plus précis, selon le baromètre annuel de Médiamétrie/NetRatings et de la FEVAD, utilisent désormais la plate-forme électronique de leur agence bancaire pour consulter leur compte courant ; le nombre de ceux qui y réalisent des transactions plus complexes, tels que des virements, est également en constante évolution. Les internautes ont, en revanche, encore un peu de mal à se détourner complètement de leur conseiller financier qui semble rester, encore aujourd’hui, un interlocuteur privilégié entre les services proposés et les clients, près de 80 % des internautes avouant préférer, malgré tout, souscrire leurs produits bancaires auprès de prestataires disposant également d’un réseau d’agences locales, même s’ils reconnaissent toutefois un côté pratique dans la possibilité d’effectuer ce type de démarches en ligne.

Même si, actuellement, seulement 14 % des internautes sont prêts à se lancer dans cette nouvelle expérience 100 % en ligne, les tarifs proposés par les établissements présents sur la toile, particulièrement réputés pour leur compétitivité, pourraient bien convaincre les plus sceptiques, si l’on considère que les frais bancaires pratiqués par les agences classiques sont souvent source d’insatisfaction ; d’autant plus que ces nouveaux prestataires proposent également des solutions d’épargne, tout à fait intéressantes, qui leur ont d’ailleurs valu le nom de super livret, tant leur taux de rémunération sont performants en comparaison de ceux affichés par leurs homologues traditionnels, ainsi que des formules de courtage qui mettent désormais l’investissement boursier à la portée de tous.

Le développement de ces services devrait se poursuivre, grâce à l’apparition de ces services dans l’univers de la téléphonie mobile ; en effet, l’ensemble des banques en ligne s’emploient, à présent, à adapter leur plate-forme à l’Internet nomade et, plus particulièrement, aux smartphones qui connaissent, eux-mêmes, actuellement, un succès grandissant. Il ne fait aucun doute que ce genre d’évolution ne peut que contribuer, encore davantage, à attirer un public toujours plus nombreux, d’autant plus que les détenteurs de ces appareils semblent déjà avoir pris leurs habitudes, près de 40 % d’entre eux ayant déjà consulté des produits financiers, grâce à ce nouveau moyen de communication, et la moitié de ces mobinautes se disant prêts à y gérer régulièrement leur compte courant.

Si le pas reste difficile à franchir pour certaines personnes, qui ont encore du mal à s’imaginer gérer l’intégralité de leur compte bancaire en ligne, la souscription de contrats d’assurance ne s’est jamais heurtée aux mêmes réticences. Les comparateurs de ces produits suscitent même un véritable engouement auprès des internautes, qui sont 60 % à les utiliser pour se tenir informés des meilleures offres disponibles sur le marché ; tandis que plus des trois quarts des souscripteurs affirment même que leurs recherches en ligne ont joué un rôle décisif dans leur choix final.

Il semble donc, à en croire l’expérience apportée par les assurances en ligne, qu’une présence sur Internet soit désormais tout à fait indispensable, les futurs clients utilisant bien souvent ce moyen de communication pour collecter des informations sur les différentes formules disponibles, et pouvoir ainsi les comparer comme bon leur semble, en toute tranquillité.

D'autre articles sur cette banque

Aucun articles